Le Réseau national (RNOTC)

 Entete large

 

Le Réseau national des Observatoires du trait de côte (RNOTC) a vocation à accompagner les initiatives locales pour développer, à l’échelle nationale, les bonnes pratiques d’acquisition et de partage de données sur le trait de côte et ses évolutions. Il doit ainsi renforcer la connaissance et faciliter l’information de tous.

 

Les origines du RNOTC

C’est à l’occasion du Grenelle de la mer en 2009 qu’apparaît la nécessité de ne plus traiter la gestion du trait de côte seulement à une échelle locale, mais de se doter d’une véritable stratégie partagée à l’échelle nationale. En particulier, il est proposé de développer un système d’observation pérenne des phénomènes physiques et de leurs impacts. Cet objectif se traduira, dans la Stratégie nationale de gestion intégrée du trait de côte adoptée en 2012, par l’inscription d’une action spécifique en faveur de la mise en place d’un réseau national d’observation et de suivi, associant l’ensemble des structures investies dans l’acquisition et la diffusion de données sur l’évolution du trait de côte.

Pour concrétiser la mise en place de ce réseau, différents temps de partage et de réflexion ont été organisés avec les acteurs de la connaissance du trait de côte, notamment trois journées d’échanges en 2011, 2015 et 2017. Un groupe de travail pour l’élaboration de la Charte du réseau a permis de définir l’organisation et les missions qui lui sont confiées. De ce processus de co-construction ressortent plusieurs actions selon trois grandes thématiques :

  • la production et la diffusion de données homogènes et de qualité ;
  • la valorisation des observatoires du trait de côte et de l’expertise disponible ;
  • la communication des informations sur les phénomènes d’évolution du trait de côte auprès d’un large public.

L’année 2018 a été ponctuée de plusieurs temps forts : d’une part, la validation de la charte du réseau et l’adhésion de ses premiers membres et d’autre part, la mise en place de son site Internet, accessible à l’adresse suivante : http://observatoires-littoral.developpement-durable.gouv.fr/

 

Pilotage

Le pilotage stratégique du RNOTC, dont fait partie le ROL, est défini par un conseil d'orientation qui rassemble 30 représentants des membres du réseau, les présidents du Comité national de suivi et du Conseil scientifique de la Stratégie nationale et les pilotes des groupes de travail thématiques.

Plus d'informations à ce lien

 

Les Journées Scientifiques de la Stratégie nationale du Trait de côte

Elles sont issues d’une volonté de rapprocher les scientifiques et les acteurs des territoires par la diffusion des connaissances issues de projets de recherches récents, dans un souci d’opérationnalité, de partage, de médiation et d’échange.

 

RNOTC Dieppe

 

La 1ère édition, sous l’égide de Stéphane Costa, référent scientifique de la stratégie nationale du Trait de côte et Professeur au Département de Géographie de l’Université de Caen Normandie, s’est tenue le 25 juin 2019 à Dieppe et a eu pour thème : "Diffuser la connaissance scientifique sur les aléas côtiers Illustrations au travers de projets menés en Normandie".

Le programme de la journée, accessible ICI, a consisté en une matinée de présentations, dont les actions du ROL, et d’une après-midi de visite de terrain qui a permis de larges temps d’échanges.

 

Les Groupes de Travail du RNOTC

 

En 2019, le Conseil d’orientation du Réseau National a fait ressortir plusieurs axes de travail dans la lignée des 4 grandes missions inscrites dans sa charte :

  • promouvoir la production et le partage de données fiables et homogènes au travers de protocoles d’acquisition harmonisés ;
  • mutualiser les compétences et les moyens pour faciliter l’émergence d’actions communes ;
  • promouvoir et participer aux actions destinées à communiquer, sensibiliser et faire participer la société civile afin de diffuser les connaissances et accroître les sources d’acquisition ;
  • accompagner l’émergence de nouveaux observatoires locaux et la consolidation des observatoires existants.

Les thématiques de travail identifiées, à savoir : l'acquisition et le partage de données, la valorisation et la communication, ont donné naissance à 3 groupes de travail, dont le fonctionnement est présenté ICI, et qui s’appuient sur l’expertise des membres du réseau ayant déjà engagé ou mis en place différentes actions à l’échelle de leurs structures.

 

Groupe de travail « acquisition et partage de données », animé par le ROL Normandie Hauts-de-France et l’OR2C en Pays de Loire

  • Identifier les données socles et élaborer une stratégie d’acquisition
  • Mettre à disposition des protocoles d’acquisition adaptés
  • Mettre à disposition des indicateurs de suivi du trait de côte à l’échelle nationale
  • Constituer une charte des données, pour la valorisation et la diffusion des données (métadonnées associées et critères de qualité)

 

 Groupe de travail « valorisation » animé par le CEREMA

  • Mutualiser les savoirs et savoir-faire (retours d’expériences, expertises, études, etc.)
  • Faire connaître les structures d’observation et les données de qualité disponible sur le trait de côte
  • Identifier les besoins en matière de recherche et d’innovation

 

 Groupe de travail « communication » animé par l’Observatoire de la Côte d'Azur

  • Développer des outils de communication communs et complémentaires
  • Identifier des leviers de sensibilisation du grand public (au travers notamment des sciences participatives)

 

Le réseau apparaît d’abord comme un outil partenarial pour l’observation du trait de côte, lieu de partage de méthodes et de données mais surtout de l’expérience et de l’expertise de chacun des membres dans un souci de mutualisation au service de tous. Il constitue alors un moyen de favoriser les collaborations à différentes échelles de travail afin de s’enrichir collectivement.

 

Comptes-rendus des GT

  pdf Compte-rendu - GTdonnées du 7/11/2019 (347 KB)