Une étude de l'Insee publiée le 30 janvier 2024 révèle que 21 500 habitants des Hauts-de-France sont exposés à des risques de submersion marine sur tout le littoral, de Bray-Dunes à Cayeux-sur-Mer, dont environ 1 700 sont particulièrement vulnérables. Un risque important, lié à l'importante façade maritime de la région (plus de 190 km) et à sa topographie, qui devrait s'accentuer avec le changement climatique "en raison de phénomènes plus intenses comme les tempêtes, s’ajoutant à l’élévation du niveau de la mer.". L'étude se base sur les zones concernées par un PPRL aléa submersion marine, qui concernent 49 communes des départements du Nord, du Pas-de-Calais et de la Somme. Elle ne prend pas en compte les autres aléas littoraux (érosion du trait de côte), ni les autres risques naturels (inondations fluviales, remontées de nappes).

 

Consulter l'étude Insee Analyses Hauts-de-France n°167 - janvier 2024

INSEE HDF janv2024 600px