Financeur du programme : Programme national, ANR

Laboratoires/partenaires : le projet RICOCHET s’inscrit dans le domaine de la recherche fondamentale et appliquée. C’est donc un projet de recherche collaborative - Entreprises (PRCE) en partenariat entre quatre laboratoires de recherche académiques (LETG-Caen, LDO-Brest, M2C-Caen, LETG-Brest), un organisme public (BRGM-Orléans), une association scientifique (IRD2, Normandie, qui a intégré depuis mars 2020 l’ANBDD) et une entreprise (AZUR-DRONES, Paris).

Résumé du projet

Les milieux côtiers sont des environnements complexes, fragiles, sensibles aux changements environnementaux pour lesquels il est essentiel d’adopter une approche pluridisciplinaire. Le projet RICOCHET s’intéresse à la question de la gestion de ces territoires côtiers à risques soumis à des aléas multiples et potentiellement concomitants, à la fois littoraux (érosion et submersion) et continentaux (inondation par remontée de nappe, crues turbides, mouvements de versants) et confrontés à la nécessité de prévoir la relocalisation des personnes et des biens dans un contexte de changements environnementaux et sociétaux globaux et locaux.

Le projet a donc vocation à répondre à la fois à des préoccupations scientifiques de compréhension de la dynamique des littoraux et à une demande sociétale forte, notamment de la part des gestionnaires des territoires et des risques côtiers. Pour ce faire, il s’intéresse spécifiquement aux côtes à falaises à reculs rapides localisés dans une région soumise parallèlement aux inondations continentales. A partir de données multi-sources/multi-scalaires haute résolution et de la combinaison de méthodes, outils et modèles, d’entretiens participatifs avec les parties prenantes, des outils de gestion et d’aide à la décision aux gestionnaires des territoires côtiers à risques seront proposés.

 Les objectifs

Sites Riccochet

Sur trois territoires d’étude normands autour de Dieppe (76), du Tréport (76) et du Pays d’Auge (14), le projet vise à définir finement les aléas, enjeux et contextes respectifs pour pouvoir modéliser l’évolution de ces espaces à long terme. Plus précisément, les 3 objectifs principaux sont :

1) Comprendre la dynamique actuelle du continuum Terre / Mer (arrière côte / falaise / plage) et réaliser le bilan des échanges de matière ;
2) Déterminer les impacts multisectoriels du changement global (climatiques, environnementaux et socio-économiques), de l’augmentation des tempêtes et de l’élévation du niveau moyen de la mer sur le fonctionnement du système falaise-plage, mais également de son arrière côte (plateaux, vallées et zones basses), ces impacts affectant intensivement les enjeux situés sur ces territoires sensibles ;
3) Accompagner l’appropriation de la thématique du changement côtier par les élus locaux et mieux cerner leurs préoccupations sur les impacts du changement global et ce, afin de leur fournir l’accompagnement nécessaire à la mise en place de stratégies durables d’adaptation.

 Méthodologie

Comit global Ricochet 6nov2018pdfL’innovation méthodologique et technologique concerne le développement d’outils et de méthodes originales pour le suivi de la dynamique côtière (processus et aménagement). Des analyses économiques multi-sectorielles, ainsi que des propositions de développements territoriaux permettront de transférer les avancées scientifiques réalisées vers les services de la puissance publique afin de valoriser les stratégies de réduction/adaptation retenues. Ce transfert sera notamment réalisé par la mise à disposition d’un outil de diagnostic directement intégrable dans les schémas utilisés par les services de l’Etat. Cet outil sera réalisé de façon à ce qu’il puisse être transférable sur d’autres régions.

 

Une des originalités du projet est d’associer les acteurs locaux afin que les parties prenantes évoluant sur les territoires concernés se saisissent de la question de l’approche multirisques sur leur territoire, pour ne pas avoir à réagir dans l’urgence. Des comités locaux sont ainsi mis en place sur chacun des territoires pour obtenir un diagnostic partagé des enjeux et des stratégies futures, et pour, à terme, co-construire des outils d’aide à la gestion des territoires. Un comité global est mis en place pour favoriser l’échange d’expériences entre territoires et l’appropriation des résultats à l’échelle nationale.

Pour l’accompagnement de l’appropriation de la thématique du changement côtier par les élus locaux, et plus particulièrement sur l’accompagnement à la gestion du risque de submersion, des ateliers LittoSIM mobilisant la modélisation scientifique et les techniques de jeu sérieux se sont déroulés en Normandie à l’automne 2019 à Deauville et à Dieppe. La restitution de ce ces ateliers aura lieu à l’Université de Caen fin 2020.

Résultats

De ces connaissances de la dynamique littorale mettant en évidence les interactions des processus continentaux et littoraux, il s’agit de développer une chaîne intégrée d’évaluation des risques (multi-aléas et multirisques). Les résultats obtenus permettront d’élaborer également des outils de communication (culture du risque), et d’aide à la décision/gestion des risques naturels en milieu littoral à falaises et versants côtiers.

 

Retrouvez les éléments suivants relatifs au projet :

pdf Plaquette du projet (769 KB)

pdf CR Comité local Dieppe (11.11 MB)

pdf CR Comité local Le Tréport (10.00 MB)

pdf CR Comité local Pays d'Auge (10.04 MB)

Parution de l'article scientifique dans la revue "Geomorphology"
Thirard, G., Grandjean, G., Thiery, Y., Maquaire, O., François, B., Lissak, C., Costa, S., 2020. Hydrogeological assessment of a deep-seated coastal landslide based on a multi-disciplinary approach. Geomorphology 371, 107440

pdf Synthèse sur l'identification des éléments exposés aux aléas naturels (5.45 MB)

pdf Synthèse sur l’évaluation des conséquences potentielles de ces aléas sur les enjeux (5.04 MB)

Plus d'infos à ce lien